Après la Fin | RPG |
Ne sois plus un simple observateur, ne sois plus inactif : rejoins une caste et bats-toi pour sauver ta peau !

Le jeu n'attend que toi !


Un seul but : survivre !
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous vous souhaitons à tous une bonne année 2043 environs ! Essayez de rester en vie jusqu'à la prochaine !
Venez manger un bout de Rat'sBurger dans notre Mc Destroy ! Ça ne coûte rien, et c'est réservé aux punks !
Révolte ! Rejoignez PETER ! Les Administrateurs doivent payer ! Nous leur arracherons notre bonheur à coups de revendications sanglantes !
Gangsta vend moteur de voiture BMW. Pour plus d'infos, contactez Joe. Payable en came.
"C'est incroyable ce que veut PETER !" a hurlé Cho'Ko lors de son discours, "Ils réclament de l'impossible alors que nous venons à peine de sauver AlF !"
Le 25 décembre, un lieu où un certain nombre de mutants s'étaient réfugiés a été réduit en cendres. Impossible de vérifier si les mutants étaient déjà morts avant l'incendie. Qui a bien pu commettre une telle atrocité ?
Cherche refuge. Peut endormir vos enfants par la pensée en quelques secondes pour plusieurs heures.
LSN s'est une fois de plus exclamé que PETER était une révolte en carton, et que les administrateurs ne maltraitaient aucunement les membres. "Si ils veulent la guerre, qu'ils aillent tuer du kikoolol et nous laissent tranquilles."
J'sais pas qui est l'bâtard de punk qui a buté mon frère, mais je te retrouverai 'culé ! A.
Janus, fondateur de PETER, a annoncé que des mesures radicales seraient prises contre ces administrateurs qui ont immobilisé le forum pendant plusieurs mois. La révolte est en marche, mais elle marche peut-être trop vite.

Partagez
 

 [Validée] Abbygale

Aller en bas 
AuteurMessage
Darkoneko

Darkoneko

Féminin
Nombre de messages : 18
Age : 28
Date d'inscription : 08/03/2010

Feuille de personnage
Personnage: Abbygale
Caste: Neutre (mutante)

[Validée] Abbygale Empty
MessageSujet: [Validée] Abbygale   [Validée] Abbygale EmptyLun 8 Mar - 17:54

Bonjour/Bonsoir et bonne lecture j'espère =P

† VOTRE PERSONNAGE † :

→ Nom : N'en a jamais eu

→ Prénom : Abbygale

→ Age : 15 ans

→ Caste : Neutre (mutante)

→ Orientation sexuelle : N'est attirée par personne

→ Physique :
Abby est de petite taille, environ 1m60 pour certainement moins de 40kg, c'est un poids plume. Elle a de grands yeux bleus glacés et de longs cheveux bruns, sa peau est blanche, nacrée et peu marquée. Abby a toujours fait attention et évité les combats, alors les marques de violence ne se trouvent pas sur sa peau. Niveau formes, on ne peut pas dire qu'elle soit gâtée... Abby est plutôt... plate.
Concernant les vêtements, Abby n'est pas très difficile, elle prend ce qu'il y a. Elle porte la plupart du temps un pull bleu ciel aux longues manches et bien trop grand pour elle ainsi qu'un sous-pull d'une couleur plus foncée. Pour le bas, un jeans bleu déchiré un peu partout et recousu un peu partout également, mais il commence à vraiment rendre l'âme et Abby aurait du mal à en refuser un nouveau ou du moins en meilleur état. Abby porte des sandales noires pas très résistantes mais qui, lorsqu'elle coure, ne font pas énormément de bruit comme les talons aiguilles... Elle possède un petit sac où elle met ce qu'elle trouve dedans et parfois des choses dont elle ne soupçonne même pas l'efficacité contre les êtres vivants.

→ Caractère :
Abby est un peu misanthrope. Elle n'aime pas les gens, leur contact la fait devenir rapidement folle. Elle aime les animaux et reste la plupart du temps à essayer de communiquer avec eux, c'est la seule chose qui la fait sourire. Abby n'est pas très expressive, sourire, pleurer, être en colère, ou juste communiquer, c'est quelque chose de très difficile pour elle, elle n'y arrive pas et, de toute façon, ne veut pas. Oui, Abby n'est pas bavarde, en fait, elle est plutôt muette, rares sont ceux qui ont entendu sa vraie voix ou qui l'ont entendue parler tout court... Elle est une grande solitaire et, dans ce monde dévasté, elle ère à la recherche d'un petit coin de paradis. Sa vie vient seulement de commencer et elle ne sait pas quoi en faire.
Si Abby a des problèmes de communication, elle a aussi des problèmes mentaux. Cette fille est un problème à elle seule ! Mais ça va, elle le vit pas si mal que ça. Donc, elle voit, entend des choses qui n'existent pas et s'enferme dans un monde qui n'est pas celui dans lequel elle vit. Elle a l'impression de se dédoubler et de pouvoir communiquer avec elle-même, la voix lui répond lorsqu'elle lui parle et il n'y a que cette voix qu'elle peut supporter, celles des autres, des vraies personnes vivantes, elle n'y arrive plus et peut parfois devenir violente si l'on insiste trop.

→ Histoire :
Lorsqu'Abbygale s'est réveillée, il semblait que ce serait une belle journée. Le soleil brillait de mille feux et brûlait les yeux de la demoiselle, l'eau était douce bien qu'un peu froide et surtout, elle n'était pas seule, on s'occupait d'elle, elle était en sécurité. Et pourtant, ce beau réveil, cette belle journée, tout n'était qu'illusion. Abbygale se leva et le rêve cessa. L'eau si tendre était rouge, le soleil était artificiel et elle était désespérément seule. Que s'était-il passé ? Où était-elle ? Et qui était cette belle femme qui, malheureusement pour elle, avait fini empalée à feu la porte en verre ? L'eau rouge avait certainement coulé de sa gorge avant de se répandre tout autour, dans la salle. Abbygale s'était approchée, touchant son visage froid puis elle s'était assise à côté d'elle, à regarder comme elle était belle, les yeux fermés, les cheveux blonds tombant sur son visage... Elle s'était même mise à lui parler comme si elle était encore en état de lui répondre. Le problème était que la jolie demoiselle, elle, l'entendait répondre.

Après une longue discussion avec la belle femme en blouse rouge, Abbygale l'avait saluée et était partie à la conquête de la salle où elle se trouvait. Oh, pas une bien grande salle, un tour sur elle-même et elle avait vu l'essentiel : aucune fenêtre, la lumière du plafond était aveuglante et fonctionnait à plein régime, les tables étaient renversées, des papiers jonchaient le sol et un grand « bocal » de verre était cassé. La jeune fille haussa presque les épaules avant de sortir par ce qu'il restait de la porte de verre. En dehors de cette salle, rien n'était très différent, tout était blanc ou blanc et rouge selon où l'on regardait, tout était sale et humide, la lumière était parfois encore là, mais plusieurs ampoules avaient grillé ou les néons étaient tombés sur le sol et s'était éclatés en mille morceaux. Plusieurs corps étaient également noyés dans l'eau rouge, apparemment pour différentes raisons. Un n'avait pas dû avoir la chance de tomber sur des personnes civilisées comme en témoignait sa poitrine criblée de trous, un autre n'avait qu'à courir plus vite lorsque l'armoire remplie de dossiers avait eu envie de jouer à chat. Enfin bref, Abbygale s'excusa de les déranger et leur pria de lui indiquer la sortie.

Lorsqu'elle la trouva, la lumière naturelle du vrai soleil cette fois l'aveugla encore plus que l'artificielle. Elle cligna plusieurs fois des yeux et se les frotta longtemps avant de retrouver la vue. En examinant les environs, Abbygale compris qu'elle n'était pas seule. Un peu plus loin, en face d'elle, deux hommes semblaient danser ensemble et ce spectacle amusait la jeune fille, mais son expression restait vide. Elle resta un moment à les regarder, jusqu'au moment où l'un des deux stoppa la danse et se mis à courir dans sa direction. C'est lorsqu'il fut à côté d'elle et qu'il lui prit la main qu'elle remarqua à quel point l'autre homme qui le poursuivait était grand et sombre. « Cours ! » lui avait dit l'homme près d'elle et, dans un moment de lucidité, Abbygale se mise à courir plus vite que le vent, elle savait qu'il fallait fuir, elle ne savait pas où et elle ne savait pas si elle pouvait faire confiance à celui qui la tirait par la main, mais elle préférait être avec lui qu'avec monsieur deux-mètres-de-haut-trois-cent-kilos-de-muscles qui, soit dit en passant, était plutôt lent puisqu'ils réussirent à le semer rapidement.

Abbygale et l'homme étaient en sécurité. L'homme n'avait pas parlé de tout le voyage qui suivit ce moment. Ils marchèrent longtemps, jusqu'à un cabanon caché par les rochers près d'un plan d'eau. Une fois entré, il s'était allongé de tout son long sur le lit à moitié cassé et qui faisait un bruit... spécial, du moins pour Abbygale, bruit qu'elle s'empressa de reproduire. L'homme ouvrit un oeil intrigué et rougit en se rendant compte que la demoiselle n'avait absolument rien sur le dos. Il se releva et attrapa une longue blouse, ou un espèce de peignoir avant de le lui tendre puis de le lui reprendre au moment où elle allait l'attraper. « Tu devrais prendre une douche avant... ». Après tout, elle s'était réveillée dans cette fameuse eau rouge, eau rouge qu'elle comprenait maintenant être du sang et ses cheveux, son dos, en étaient couverts. L'homme l'accompagna et Abbygale pu se baigner dans le lac.

« Moi c'est Rook. On m'appelle Rook. C'est quoi ton nom ? » lui demanda ce fameux « Rook », mais Abbygale ne dénia le regarder, faisant sa toilette minutieusement. Rook soupira et le reste de la journée se passa en silence. L'homme partit une heure, laissant Abbygale enfermée à double tours dans le cabanon et revint avec de quoi cuisiner, sûrement un animal sauvage. Après avoir mangé, il alla se rallonger. La demoiselle finissait son assiette quand elle l'entendit parler, ou plutôt marmonner. Abby n'avait rien compris. Il se faisait tard, du moins, le soleil n'était plus là, et il faisait noir dehors. La jeune fille sortit et alla s'asseoir près du lac. Le vent était glacé, et malgré la blouse, elle le sentait traverser son corps comme si elle était un fantôme. Son dernier souvenir de cette journée fut la lune se reflétant sur le lac paisible.

Le lendemain, lorsqu'elle se réveilla, se fut sur ce lit, celui qui faisait un bruit qu'elle affectionnait. Rook mangeait, apparemment les restes de la veille. « Si tu as faim, dis le moi » il la regarda « Tu peux parler au moins, on t'a pas coupé la langue ? » il n'avait pas dit ça gentiment, comme s'il s'en inquiétait, mais totalement indifférent. Abby se recoucha et imita le bruit du sommier cassé. « Je m'appelle Abbygale, enchantée. » avait-elle dit, comme si elle avait un métro de retard sur les questions que posait son nouvel ami. Il avait simplement acquiescé et s'était levé. « Eh bien, Abbygale, je sors, il y a un double des clefs sous le matelas, si tu veux partir, grand bien te fasse. ». Et sans un mot de plus, il poussa la porte et la referma derrière lui. Etait-ce une invitation à partir ? Abby ne le savait pas, et elle n'avait curieusement pas envie de partir, comme si cela faisait très longtemps qu'elle n'avait pas eu de contact avec un être vivant.

Lorsque Rook rentra ce jour là, il remarqua que le cabanon était étrangement rangé et propre, mais aussi de la jeune fille n'était plus là. Il soupira, un soupir de soulagement. Cette fille était une étrangère après tout, et il n'avait aucune idée de la raison pour laquelle il l'avait emmenée ici après l'avoir en quelques sortes sauvée... Bien qu'il essayait de se sauver lui-même avant tout ! Quelques jours passèrent, deux en réalité. Rook ne changea rien à ses habitudes : se lever, manger, chasser, rentrer, manger, dormir... Une vie bien remplie. Mais un jour, il se réveilla après avoir fait un étrange rêve où Abbygale sautait sur le lit, le lit ne faisait pas de bruit, Abbygale imitait le bruit du lit. Rook s'était réveillé en souriant, Abbygale l'avait intrigué la première fois qu'elle avait fait ça, mais maintenant, il se rendait compte à quel point c'était bizarre et ce souvenir lui déclencha un fou rire. Et si elle lui manquait un peu ? En fait, il était tellement seul, « s'occuper » d'elle quelques jours, savoir que quelqu'un « l'attendait » chez lui, c'était agréable. Maintenant, elle était seule, quelque part et peut-être en danger. Elle avait l'air si jeune et si... paumée... Il ne savait rien d'elle.

Rook se leva, s'habilla en vitesse, prit son fusil et sortit en oubliant de fermer la porte derrière lui. Il devait retrouver la petite. Peut-être qu'elle voudrait rester seule, mais il voulait essayer de la ramener. Il passa la journée dans ce petit bois près du lac qu'il connaissait si bien, mais en deux jours, elle avait pu aller bien plus loin. C'était peine perdue, Rook fit demi-tour pour rentrer à la maison, il s'assit au bord du lac et remarqua qu'en face, était assise, les cheveux dans le vent, la demoiselle qu'il avait tant cherché. « Rentrons, tu veux ? » lui dit-il après avoir fait le tour du lac pour la retrouver. Il lui tendit la main et Abbygale la saisit pour se redresser. Elle était restée ici pendant ces deux jours.

- Pourquoi être restée à l'autre bout du lac ?
-
- Pas très bavarde hein ?
- Si ne vouliez pas que je reste, vous ne m'auriez pas cherchée, je serai partie, un jour.
- Tu réponds toujours à la question précédente … ?
-


Cette fille était étrange mais drôle d'un côté. Ils passèrent trois ans ensemble, trois ans à parler, à partager et à rire. Abbygale découvrit grâce à lui la musique, il était, d'après lui, un des rares à avoir une guitare qui était en presque parfait état, et, pareil, un des rares à avoir un lecteur CD et des CDs... Il avait tout trouvé dans les environs et comme il le disait si bien « Premier arrivé, premier servi ». Abbygale lui parla de la voix, des images qu'elle voyait parfois et Rook essaya de la guérir, de trouver des médicaments dans le bâtiment devant lequel il l'avait trouvée, il avait même quitté la maison pendant un bon mois, en espérant trouver un genre de prêtre vaudou... Il avait entendu une rumeur là-dessus, qu'il vivait dans une montagne, mais jamais il ne l'avait trouvé. Rook avait fini par tenter de la rendre heureuse au lieu d'essayer de la guérir.

Abbygale partit un jour. La voix de la belle femme la hantait de plus en plus, elle lui répétait que Rook était un escroc et qu'il chassait les gens et non les animaux, qu'il était recherché par des méchantes personnes et qu'un jour, ils le trouveraient et que ce jour-là, si elle était encore là, ils ne la laisseraient pas partir comme ça. Abby savait bien que la voix avait raison, mais malgré tout, elle s'était attachée à Rook. Quelques jours avant son départ, Rook lui avait offert d'autres vêtements, un joli ensemble bleu avec des sandales noires. Abbygale avait été heureuse, mais à qui appartenait ces vêtements ? Ils faisaient presque sa taille à part le pull un peu trop grand mais ils pouvaient appartenir à un enfant... Qu'avait-il fait ? Abby ne le savait pas, mais ce jour-là, elle su qu'elle devait obéir à la voix. Alors que le jeune homme était sorti « chasser », Abby prit tout ce qu'il lui passait sous la main, un couteau pour se défendre, la réserve de médicaments, le double des clefs et partit là où il l'avait trouvée, le bâtiment blanc. Evidemment, elle salua la femme au beau visage et la remercia pour l'avoir poussée à partir et puis elle chercha à nouveau des médicaments... Elle prit des seringues avec des produits bizarres à l'intérieur, et d'autres vides et partit ensuite en courant vers la « ville » la plus proche.

Abbygale passa un an à errer, à se nourrir avec ce qu'elle trouvait... Elle rencontrait des gens mais ne restait jamais très longtemps avec eux. Elle avait développé un profond mépris pour les humains, la voix lui révélait toujours les plus horribles secrets de chacun. Maintenant, elle ère toujours, mais voudrait s'installer quelque part, si possible près de l'eau, pour se rappeler quelques souvenirs et puis la voix aimait bien l'eau.

Précision, on sait jamais : Concernant la voix qu'entend Abbygale, elle lui dit des choses qu'Abbygale n'ignore pas au fond d'elle, quand je dis qu'elle lui dit les secrets des gens, ce n'est pas un pouvoir =) Abbygale se doute de quelque chose, avec raison ou non, et la voix la pousse dans une voie, mais les secrets ne sont peut-être même pas réels.


→ (si mutant) Capacité et contreparties :
Capacité : Miroir : imitation de voix, de sons et de comportements humain, animal, autre ?
Contreparties :
- Aggravation des troubles mentaux, entrainant délires, hallucinations, schizophrénie (préférence pour celle là) (pour l'instant elle n'entend qu'une voix et a peu d'hallucinations).
- Douleur insupportable à la gorge (pour l'imitation de voix) et aux bras et aux jambes (en cas d'imitation de comportement) si la capacité est utilisée trop fréquemment.
- Plus elle l'utilise, plus elle devient vraiment quelqu'un d'autre, elle copie la personnalité et la voix sans s'en rendre compte.

[Désolée, je suis pas très inspirée pour les contreparties ^^' Et oui, je sais qu'elle a un pouvoir qui sert pas à grand chose =D]

→ Orientation politique : S'en fiche.

→ Arme(s) : Tout ce qui passe par ici, mais elle cache tout un arsenal dans son sac. Des médicaments ayant des effets plus ou moins connus, un couteau de chasse, des seringues, remplies ou non, du fil et des aiguilles, des clefs... Même 2-3 cailloux « jolis ».


>~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~<


† VOUS † :


→ Code de l'histoire :
Spoiler:
 

→ Code du règlement :
Spoiler:
 


→ Comment avez-vous connu le forum ? Par le Néto il y a un bout de temps, mais j'ai pris mon temps pour m'inscrire X)

>~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~<


† RP-TEST † :


Yasm voulait parler au chef de l'organisation, mais un rat l'en empêchait. Il était certainement un garde mais un garde qui n'écoutait que la violence, il l'avait attaqué avant même que Yasm ne lui expose la raison de sa venue. Yasm soupira. Il avait dû le frapper en retour mais il n'était pas un partisan de la violence. Maintenant, le rat lui répétait de partir... Yasm n'avait aucune envie de faire demi-tour, d'abandonner si près du but...

- Je suis désolé, mais je passerai même si je dois vous amocher pour cela.

L'homme ne bougea pas, il allait rester ici et encaisser les coups jusqu'au moment où... Ce Tar, le regretterait. Un coup à la tête et Yasm tomba au sol. Il n'était nullement sonné, juste agacé. Quelques coups plus tard, il était toujours à terre. Yasm sentait la colère monter, comment en était-on arrivé là ? Il n'y avait aucune manière civilisée de résoudre ce problème ? Il ne voulait de mal à personne, il voulait juste parler à la tête, au cerveau de l'organisation, il avait des choses à lui proposer, ils étaient dans le même camp ! Et ce rat, ce Tar, n'était qu'un petit obstacle à son projet.

Yasm le vit reculer soudainement. Qu'est-ce qu'il lui prenait ? Yasm se releva lentement, dépoussiéra son pantalon et remis en place son costume avant de faire craquer les os de son cou. Le rat avait-il peur ? Il usait maintenant d'une arme à feu, ça tombait bien pour Yasm ! Il soupira à nouveau.

- Et bien allez-y, tirez ! Faîtes-moi cet honneur mon cher !

Yasm attendit que le coup parte, le rat devait tirer, il allait tirer, il n'avait aucune raison de ne pas le faire, ça devait être les ordres de tirer à vue sur tout ce qui bougeait... Une façon de se protéger, mais de quoi ? Yasm était un allié, certes personne n'en avait encore conscience puisqu'on ne le laissait pas expliquer, il n'avait pas le temps d'expliquer à un homme ayant un niveau si bas tout son plan pour venir à bout des ennemis, c'était une perte de temps.

Lorsque le coup de feu résonna, Yasm tendit la main et la balle se figea avant de toucher sa paume. Tar était-il effrayé maintenant ? Oh Yasm l'espérait bien, car il n'avait pas encore vu la suite du show. L'homme fronça les sourcils et repoussa la balle qui se dirigea vivement vers la jambe de Tar, le faisant tomber lourdement sur le sol. Yasm posa un genou à terre, empoignant son bras, il avait mal. Il leva la tête vers Tar. Il ne voyait pas son regard, mais il devinait qu'il se posait des questions.

- Juste une petite contrepartie, ne vous en faîtes pas, dit Yasm en se relevant.

Il cracha un peu de sang et prit soin de s'essuyer la bouche avec un mouchoir en soie, il devait être présentable pour exposer ses brillantes idées. Il se mit à marcher en direction du rat.

- Bien, si vous me le permettez, il ne me reste que peu de temps avant que je rende l'âme que l'on m'a prêtée. Ne tentez plus rien, je vous prie, pour vous comme pour moi, ce serait ridicule.

Yasm s'éloigna, espérant que Tar avait compris qu'il ne servait à rien de s'opposer à la volonté de cet homme.


Dernière édition par Darkoneko le Lun 8 Mar - 19:40, édité 1 fois (Raison : Juste mettre en gras la contrepartie choisie par LSN ;))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xdarkonekox.deviantart.com/
LSN
Admin
Admin
LSN

Masculin
Nombre de messages : 347
Age : 27
Date d'inscription : 07/01/2009

Feuille de personnage
Personnage: Heiks Hammer
Caste: Punk (mutant)

[Validée] Abbygale Empty
MessageSujet: Re: [Validée] Abbygale   [Validée] Abbygale EmptyLun 8 Mar - 19:18

Que dire à part "VALIDEE" ? Very Happy

Bon jeu parmi nous Wink !

Pour la contrepartie, je choisis l'"aggravation des troubles mentaux, entrainant délires, hallucinations, schizophrénie", vu que c'est parfaitement logique étant donné son pouvoir. Et puis... Ça peut être amusant !

So, now, GO RP \o/ !

_________________
Personnages :

Heiks Hammer, punk-mutant, encore en vie.
Jasper Hellessen, fou, mort le 15/04/09.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lsn.servhome.org/
Darkoneko

Darkoneko

Féminin
Nombre de messages : 18
Age : 28
Date d'inscription : 08/03/2010

Feuille de personnage
Personnage: Abbygale
Caste: Neutre (mutante)

[Validée] Abbygale Empty
MessageSujet: Re: [Validée] Abbygale   [Validée] Abbygale EmptyLun 8 Mar - 19:42

Merciii ! ^^

J'y vais de ce pas ! Ou presque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xdarkonekox.deviantart.com/
Janus

Janus

Masculin
Nombre de messages : 168
Age : 29
Date d'inscription : 21/01/2009

Feuille de personnage
Personnage: Remizov Del Horta
Caste: Fou

[Validée] Abbygale Empty
MessageSujet: Re: [Validée] Abbygale   [Validée] Abbygale EmptyLun 8 Mar - 21:17

Chute original au rp test.
Bienvenue à toi Wink

Citation :
en espérant trouver un genre de prêtre vaudou... Il avait entendu une rumeur là-dessus, qu'il vivait dans une montagne, mais jamais il ne l'avait trouvé.

Oh un nouveau sujet de rumeur Surprised !
Qui s'y colle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkoneko

Darkoneko

Féminin
Nombre de messages : 18
Age : 28
Date d'inscription : 08/03/2010

Feuille de personnage
Personnage: Abbygale
Caste: Neutre (mutante)

[Validée] Abbygale Empty
MessageSujet: Re: [Validée] Abbygale   [Validée] Abbygale EmptyLun 8 Mar - 22:22

Merci, enfin je la trouve pas très originale moi =D En fait, rien n'est très original dans ma fiche, c'est plus pour me remettre un peu dans le bain après de longs mois sans RP ! ^^'

Pour la rumeur, puisque je ne parlais pas spécialement de cette ville dans l'histoire je ne pensais pas que ça pourrait intéresser, mais oui pourquoi pas ! Si quelqu'un veut développer... Ou je peux essayer sinon Wink

En tout cas merci pour l'accueil ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xdarkonekox.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




[Validée] Abbygale Empty
MessageSujet: Re: [Validée] Abbygale   [Validée] Abbygale Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Validée] Abbygale
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [CF] Proposition de Planning (pour l'instant non-validé)
» Explications ? [Porte non validée ?]
» Compositions validées !
» [Suggestion] Autoriser un peu de hors-sujet dans les Blogs (validée)
» [Suggestion] Nouvelle rubrique vidéos (validée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Après la Fin | RPG |  :: Le forum :: Présentations des personnages-
Sauter vers: