Après la Fin | RPG |
Ne sois plus un simple observateur, ne sois plus inactif : rejoins une caste et bats-toi pour sauver ta peau !

Le jeu n'attend que toi !


Un seul but : survivre !
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous vous souhaitons à tous une bonne année 2043 environs ! Essayez de rester en vie jusqu'à la prochaine !
Venez manger un bout de Rat'sBurger dans notre Mc Destroy ! Ça ne coûte rien, et c'est réservé aux punks !
Révolte ! Rejoignez PETER ! Les Administrateurs doivent payer ! Nous leur arracherons notre bonheur à coups de revendications sanglantes !
Gangsta vend moteur de voiture BMW. Pour plus d'infos, contactez Joe. Payable en came.
"C'est incroyable ce que veut PETER !" a hurlé Cho'Ko lors de son discours, "Ils réclament de l'impossible alors que nous venons à peine de sauver AlF !"
Le 25 décembre, un lieu où un certain nombre de mutants s'étaient réfugiés a été réduit en cendres. Impossible de vérifier si les mutants étaient déjà morts avant l'incendie. Qui a bien pu commettre une telle atrocité ?
Cherche refuge. Peut endormir vos enfants par la pensée en quelques secondes pour plusieurs heures.
LSN s'est une fois de plus exclamé que PETER était une révolte en carton, et que les administrateurs ne maltraitaient aucunement les membres. "Si ils veulent la guerre, qu'ils aillent tuer du kikoolol et nous laissent tranquilles."
J'sais pas qui est l'bâtard de punk qui a buté mon frère, mais je te retrouverai 'culé ! A.
Janus, fondateur de PETER, a annoncé que des mesures radicales seraient prises contre ces administrateurs qui ont immobilisé le forum pendant plusieurs mois. La révolte est en marche, mais elle marche peut-être trop vite.

Partagez
 

 Dans la rue

Aller en bas 
AuteurMessage
Cho'Ko
Admin
Admin
Cho'Ko

Masculin
Nombre de messages : 258
Age : 28
Date d'inscription : 10/01/2009

Feuille de personnage
Personnage: Alexandre Tork
Caste: Neutre

Dans la rue Empty
MessageSujet: Dans la rue   Dans la rue EmptyDim 18 Jan - 15:28



Alexandre ferma sa porte à double tour et entama son exploration. L'environnement avait beaucoup changé ses temps ci. A un tel point qu'il devait redécouvrir sa propre ville.

La quatrième guerre... Comment est-ce arrivé... ? La troisième avait-elle vraiment été achevé ?

Le jeune homme continua d'avancer en levant les yeux au ciel.

Le bleu du ciel de mon enfance n'est plus qu'un souvenir à présent. allez savoir si les appareils volants fonctionnes encore avec tout ces nuages chimiques...

Alexandre parcourrait les rues depuis plusieurs minutes maintenant, il avait repéré une épicerie fermée qu'il fractura pour se procurer des vivres. En sortant, il avait changé plusieurs fois de rue, saluant de la tête les rares passant croisés en chemin. Certains avaient une mine déplorables et d'autres sursautaient au moindre grincement de volet. Le jeune homme se dit qu'il serait peut-être temps d'explorer des quartiers plus sombres que les quartiers riches dans lesquels il se trouvait.

D'ailleurs, il ne sont plus si riches que ça... j'ai une impression de calme avant la tempête...

Un cri aigu se fit entendre dans le dos d'Alexandre. Se retournant, il vit une femme les Jambe tremblante sortir à reculons d'une ruelle. Le jeune homme se maudit intérieurement de ne pas avoir fait plus attention en passant à côté un instant plus tôt. Dégainant son Katana, l'escrimeur se mit en mouvement vers cette dernière.

Tenez bon j'arrive lui lança-t-il.

Mais en le voyant elle hurla de plus belle et se mit à courir en sens opposé.
Belle approche monsieur le super héros se dit-il.
Arrivant à la ruelle dont s'était échappé la femme, Alexandre ne vit rien. Puis un mouvement au sol attira son attention. Une masse de couleur mauve se dirigeait lentement vers lui en zigzaguant. Par prudence, il recula d'un pas en pointant son arme vers la chose.

"manger..."

L'escrimeur manqua de lâcher son katana en entendant le son plaintif émit par la créature. Il resta incapable d'agir pendant quelques secondes puis sorti de ses poches une des barres chocolatés qu'il s'était réservé pour 10h et en lança un bout à la masse mauve. Celle-ci le goba d'un seul coup et semblait réclamer la suite. Rengainant son arme, Alexandre lui fit donc cadeau du reste de la barre, curieux de voir la réaction de l'étrange créature en face de lui.
Soudain un bras se matérialisa, puis un autre qui sortaient tout deux de chaque côtés de la masse en s'appuyant au sol.

trois bras supplémentaires de chaque côté et s'est une araignée

Mais ce fut une tête qui apparu et non un autre bras. Puis le reste du corps se forma et au bout de plusieurs seconde Alexandre se trouva face à une femme... entièrement nue. Le rouge lui monta au joue.

"Vous n'auriez pas une autre de ses friandises ?" Demanda la jeune femme d'une voix fatiguée.

Détournant le regard, Alexandre fouilla dans ses poches. Il lui restait deux barres, il décida qu'il pourrait s'en passer et les donna à la créature, faisant bien attention à ne pas la regarder.

Il y eut un moment de gêne puis il prit enfin la parole.

Excusez moi, mais... qui êtes vous ? Que faîtes vous ici ? Et pourquoi êtes vous dénudée ?

En quelques phrase, elle expliqua au jeune homme qu'elle était se que l'on appelle un mutant, son pouvoir était en quelque sorte de pouvoir changer d'état. Mais elle était une expérience inachevé et ne pouvait que se modifier en une sorte de gélatine. Chaque transformation lui coute des calories et lorsqu'elle est en état de manque, elle ne contrôle plus vraiment son état. Elle a du s'enfuir de son laboratoire sous sa forme gélatineuse et n'a pas pu revenir sous sa forme d'origine. Le fait qu'elle soit nue vient du fait qu'elle ne peut pas métamorphoser ses vêtements.

Venez chez moi, on va vous trouvez quelque chose à vous mettre sur le dos

"Mais ça ne me dérange pas..."
Le rouge monta à nouveau aux joues du jeune homme.

Moi, ça me gêne un peu... Et puis dans l'état actuel des choses, votre nudité ne vous attirera que des problèmes

Reportant donc son explorations des banlieues à plus tard, Alexandre se mit en route en compagnie de l'inconnue.


_________________
Personnage: Alexandre Tork
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cho'Ko
Admin
Admin
Cho'Ko

Masculin
Nombre de messages : 258
Age : 28
Date d'inscription : 10/01/2009

Feuille de personnage
Personnage: Alexandre Tork
Caste: Neutre

Dans la rue Empty
MessageSujet: Re: Dans la rue   Dans la rue EmptyDim 25 Jan - 19:21

Sortant de chez lui, Alexandre décida de trotter un peu pour se dégourdir les Jambes. Et puis il avait déjà explorer les environs, autant retourner rapidement où il s'était arrêté.

Plus tard, l'Homme reprit une allure normale et marcha d'un pas tranquille. Il n'était pas encore revenu à l'endroit qu'il avait quitté mais devait reprendre un peu son souffle. Il en profita pour mieux observer les alentours. "Rue Maladrat" indiquait l'écriteau fixé sur un bâtiment à sa droite.

La plupart des habitants semblaient s'être réveillés, on pouvait apercevoir quelques mouvement derrière certaines fenêtres et on entendait parfois les cris d'un enfant de bas âge. Il y avait même quelques groupes de civils dehors. Ils n'avaient pas l'air joyeux.

Au bout de plusieurs changements de rues, Alexandre arriva en zone inconnue.
A première vu, il y avait pas mal de commerces dans le coin. Mais en réalité aucuns n'étaient ouverts.
Soudain, il y eut un bruit de métal qui rebondit contre la chaussé et quelques échos de voix se firent entendre. Un groupe de jeune venaient débarquaient dans la même rue que lui. Une cannette roulait au sol. Ils étaient pour la plupart en Jogging blanc, certains avaient une casquette et tous portaint des T-shirt trop grands.
Des gangsta...

En apercevant Alexandre, il se turent et un petit costaud se démarqua en bousculant quelque personnes au passage. Puis il prit la parole.
-C'est notre territoire, t'a rien à faire là. En plus ça tombe mal pour toi je suis pas d'humeur.
La main sur la poignée de son sabre, Alexandre tiqua.
La rue est à tout le monde, je vais où bon me semble. Vous n'avez pas à faire votre loi
- Vas-y répète un peu connard ? répliqua le chef du groupe.
- Casse lui sa gueule à s't'enfoiré !
- Ouai marave le !
Remplit d'orgueil le petit costaud brandit sa barre de métal et lui fit décrire un arc de cercle vers l'intrus.
Alexandre esquiva en se penchant sur sa droite, la tête en avant et le poing gauche rejoignant son pied droit. La barre Glissa sur son dos. Il se releva rapidement en lançant un revers du gauche à son assaillant. Un brouhaha de mécontentement s'éleva dans la foule qui commença à s'avancer. Alexandre avait toujours la main droite sur le sabre qui n'avait pas dégainé. Sa main gauche était un peu endolori par le coup, son adversaire avait la peau dure. L'escrimeur reçut un caillou sur la jambe

- Enculé ! Meugla un individu dans la foule. D'autre injures s'en suivirent. Certain commencèrent à ramasser des projectiles plus gros. Mais leur chef leva la main en l'air en signe de silence.

- Stop ! C'est à moi de lui régler son compte. Reculez ! Ordonna-t-il.

Ses sbires s'exécutèrent, impatients de voir la suite.

Tu sais, je croit que c'est une mauvaise idée pour toi de te battre contre moi...
L'adolescent se moqua de lui et se remit à l'attaque, avec plus de prudence cette fois car il veillait à se tenir à bonne distance d'Alexandre lorsqu'il maniait son arme. L'escrimeur dégaina son sabre tout en reculant pour parer un assaut. Son adversaire tenta divers coup varié mais toujours Alexandre bloquait le coup. Puis Alexandre jugea qu'il était préférable d'en finir rapidement et de passer l'attaque. Le gamins avait peut être de l'expérience en combat de rue, mais ne devait pas avoir l'habitude de combattre contre un professionnel et n'utilisait que des coup basique. Aussi Alexandre fut un peu surpris lorsque son adversaire para deux coup de suite et répliqua par une bote sur le troisième. En effet, Alexandre avait lancé une attaque horizontale que le gamin avait bloqué en tenant sa barre à la verticale, mais au lieu de reculer sous l'impacte, il appuya de tout son poids contre la lame et pivota sur lui même se retrouvant quasiment dans le dos d'Alexandre qui n'eut le temps de ne faire qu'un pas d'esquive et se reçut un coup à la jambe.

Merde ! Jura-t-il intérieurement plus car il avait sous-estimé son adversaire qu'à cause de la douleur.
Puis resserrant les mâchoire et la prise sur son sabre, il se mit en position de combat, dans le même état d'esprit que s'il avait été en compétition. L'adrénaline monta en lui et il enchaina les coups. Le gamin surpris par se changement de comportement contrat avec difficulté les premier coups et du reculer de trois pas pour éviter d'être décapité. Dans un cri de rage, l'adolescent se rua à l'attaque. Mais l'homme fit un saut sur le coté et en profita pour lui lacérer le bras. Une ligne sanglante s'y traça puis l'homme visa le cou. Arrêtant son geste au dernier moment.
Des cri s'élevèrent de la foule en colère. Paralysé par la peur, le petit costaud avait lâché sa barre de métal qui retomba bruyamment sur le sol en béton.
Le temps semblait figé jusqu'au moment où Alexandre décrocha un violent coup de poing qui écrasa le visage de l'adolescent.

- Espèce d'enfoiré de merde ! Hurla celui-ci en se relevant
- Ça va chef ?
- Ta gueule toi ! Répliqua l'adolescent enragé en sortant un révolvers de dessous son T-shirt. Dégagez moi de là ! Dit-il en tirant en l'air.

Tous terrifiés, ils s'éparpillèrent puis disparurent.
- Tu es un homme mort ! Dit il à l'intention d'Alexandre en baissant lentement le bras vers lui afin de le mettre en joue avec son arme...

_________________
Personnage: Alexandre Tork
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkness

Darkness

Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 26
Date d'inscription : 18/01/2009

Feuille de personnage
Personnage: Selena Kens
Caste: Punk

Dans la rue Empty
MessageSujet: Re: Dans la rue   Dans la rue EmptyDim 25 Jan - 21:11

    La nuit étendait son voile sur toute la ville tandis qu’un petit groupe d’intriguant s’était réunis dans le cimetière de la banlieue, une sorte de vieux parc entretenu à merveille par un homme que personne ne connaissait assez pour dire s’il était fou ou non. De nombreuses rumeurs couraient sur ce lieu mais de banales histoires de fantôme n’allaient pas effrayer le petit groupe composé pour la majorité d’adolescent. Cinq garçons et seulement deux filles aux proportions alléchantes attendaient assis en tailleur, éclairés par la seule lumière de petites bougies positionnées autour d’eux. Ils s’occupaient en racontant leurs vies qui allaient changés pour toujours. Orphelins, ils ne savaient pas trop quoi faire maintenant que leurs parents mangeaient l’herbe par la racine, à part se venger bien sur, la raison de leur présence. Beaucoup de gens parlaient d’une caste de personnes se dressant contre les ganstas leurs ennemis jurés, ceux qui avaient arrachés la vie à leurs proches.
    Leurs mains étaient moites et la peur pouvait se lire sur leurs visages, il n’y avait pas si longtemps que cela, il vivait comme n’importe qui, ni dans l’opulence mais pas dans la misère des nouveaux jours. Maintenant ils en étaient là à attendre un groupe dont ils ne savaient rien ne sachant comment faire pour s’expliquer. La lune précédemment cachée par d’épais nuages fit son apparition rendant les tombes visibles et l’endroit un peu moins effrayant.

    Des bruits de pas ainsi que celui du fer ricochant contre la peau retentit à quelques mettre du groupe. Plusieurs Punks sortirent de l’obscurité, certains portant fièrement une crête d’autres rasés accompagnés de Selena qui fermait la marche. Elle n’aimait pas qu’on la dérange en plein milieu de la nuit pour des broutilles, comme si elle n’avait pas déjà assez à faire avec ses propres ennuis il fallait que Spike la pousse à faire la charité à de pauvres petits orphelins. Elle n’était pas dure par nature mais interrompre sa nuit était toujours une mauvaise chose, dotant que son caractère déjà pas facile n’en devenait que pire. Spike ne l’avait pas accompagné prétextant qu’un autre membre de la caste avait besoin de lui. En attendant elle était avec des membres qui ne se connaissaient que de vus et un chef de rang qui avait été le chef de toute la caste, maintenant dirigé par un homme plus jeune et moins rude. Joël n’en était devenu que plus dangereux et plus amère après avoir été détrôner et cette mission lui rappelait à quel point il avait chuté dans la hiérarchie. Les nouveaux arrivants prièrent les adolescents de se lever et de leur expliquer la raison de leur venu. Un des plus âgés, au cheveux châtain et aux yeux noirs s’approcha, salua leurs « sauveurs » et raconta leur histoire : la mort de leurs parents par des membres des Gastas, la faim, la peur d’être retrouvé et surtout la soif de vengeance qui brûlaient dans le cœur des jeunes gens. Durant tout le récit les autres acquiesçaient aux dires de leur ami avec vigueur, cependant la question fatidique vint se poser.


    « Et vous comptez nous régler de quelle façon ? »

    Les yeux écarquillés le jeune homme se tourna vers ses compagnons d’infortune, il ne savait que faire, ils n’avaient pas penser que les punks demanderais une rétribution pour éliminer des ennemis, il demanda une minute pour y réfléchir et après quelques minutes de concertations, les deux filles s’avancèrent, la tête basse les yeux emplis de larmes, elles n’osaient pas regarder les hommes, une d’entre elle supplia des yeux Selena qui ne fit que la fixer durement, la petite compris, qu’elle ne tirerait d’elle comme ceci et se remit à fixer le sol, l’air résigné.

    « Alors ? »
    « Nous vous offrons ces deux jeunes femmes, vous pouvez en faire ce que bon vous semble mais nous demandons une preuve de la mort du chef du groupe »

    Joël tortilla les quelques poils poussés sur son menton, il semblait dubitatif qu’en a l’utilité de ces filles dans la caste mais finalement accepta sans faire trop de chichi, une poignet de main fut échangé avec la promesse que cela serrait fait dans les délais les plus rapides, il dirigea les filles vers Selena. La punk voyait arrivé les embêtements gros comme une maison.


    « Et toi, tu t’occuperas des deux le temps qu’on les entraînent un peu et qu’on les présentent au boss. »

    Son sang ne fit qu’un tour, certes elle avait un grand appartement et n’avait que peu de compagnie, même lorsqu’elle était en couple, elle préférait les relations dans une chambre d’hôtel plutôt que chez elle mais de là à garder deux pleurnichardes qui ne lui apporteraient que du soucis et des frais de bouches supplémentaires sans compter à frein poser sur sa liberté était au dessus de ses forces sans compter le fait que Joël ne l’est même pas aborder avec un minimum de respect.

    « Mais tu te prends pour qui Joël ?! Je sais bien que tu es frustrer de n’être pas rester au pouvoir mais au moins tu pourrais rester un peu aimable. Je ne m’occuperais pas d’elles. »
    « Tu ne sais pas à qui tu t’adresses. »

    Il attrapa la jeune femme par le cou et la souleva du sol, empoignant de plus en plus la trachée, bien que très libéraux, les Punk restait néanmoins une communauté hiérarchisé où l’insubordination pouvait coûter très cher. Selena empoigna rapidement sa barre de fer et l’abattit de toute ses forces sur la tête de son supérieur, le bout métallique en avant. Le métal transperça les os et la cervelle, toute la pression exercer disparut aussitôt et la jeune femme pu s’extirper de ce mauvais pas avec une marque rouge à l’endroit compresser. Elle était essoufflée et avait bien cru que ce dingue allait la tuer pourtant les rôles se voyaient désormais inversés, lui était à terre, laissant dégouliner sur le sol des perles de vie. Un silence pesant s’installa autour du cadavre, les petites filles se réfugièrent contre le torse de certains pour y déverser leurs larmes. Aucun ne protesta et bientôt le groupe repartit sans même emporter le corps, la mort était chose courante dans ce métier et il fallait bien qu’un jour cela arrive à Joël avec son comportement déplacé. Les deux adolescentes partirent finalement au quartier général des Punks et Selena rentra chez elle, sachant que la mort du vétéran entacherait son nom mais elle avait une mission et pour l’instant elle ne voyait qu’à la remplir.

    La nuit fut courte pour la jeune femme réveiller en sursaut par son chat qui ne pouvait attendre le réveil de sa maîtresse pour avoir sa pitance. Encore habillé comme la vieille au soir où le matin même, elle ne savait à quelle heure elle était rentrée mais ce qu’elle avait fait n’arrivait pas à lui sortir de la tête, elle se maudissait d’avoir été aussi tarte. Elle enleva brièvement ses vêtements, se baladant en sous vêtements dans toute la maison, les petites habitudes refirent surface, la casserole remplit de lait chaud commença à bouillir tandis que la jeune femme était sous sa douche, encore en serviette elle stoppa la machine et versa le liquide blanc encore brûlant dans son bol. Elle le laissa en plan pour se sécher les cheveux, s’habiller et donner à manger au chat, toute les corvées enfin faites, elle revint s’installer prendre un bon petit déjeuner avant de partir au boulot. Son frugale repas avalé, elle attrapa un pistolet qu’elle attacha à son ceinturon, ses deux couteaux papillons, elle avait laissé sa barre de fer dans le crâne de ce pauvre Joël et elle avait omis de la reprendre, elle devrait s’en procurer une le plus rapidement possible. Elle vérifia les munitions qu’il lui restait et satisfaite elle s’en alla à la recherche du petit groupe de Gansta, des adolescents tout comme eux, habillé comme n’importe qu’elle Gansta, mais avec comme indice le tatouage en forme de serpent dévorant un aigle sur le dos du chef du gang, c’était justement cette marque qu’il faudrait rapporter aux gamins. Elle prit la direction du centre ville, elle mit un temps infini dans les bus pour enfin arrivé dans un quartier résidentiel, de nombreux magasins, mais tous fermés du fait que l’on soit un dimanche. Rien en vue même pas un tout petit individu de la caste, la jeune femme allait s’en aller lorsque le bruit d’une bagarre attira son attention, dans une rue parallèle deux hommes se défiaient en duel. Intéresser par la similitude impressionnante entre la description de sa victime et ce jeune blanc bec, elle décida de rester un peu à l’écart et d’observer avec attention le déroulement du combat. Si sa proie venait à gagner ce qui ne semblait pas être le cas, elle n’aurait qu’à relever la preuve, mais s’il triomphait et tuait l’inconnus, elle serait obligé de décharger son pistolet.
    Le combat ne dura guère, et le gansta, furieux, fit fuir ses potes en tirant en l’air, laissant en course que les trois dans la rue. Il allait tiré sur l’inconnu mais au même moment une balle lui transperça l’abdomen suivit de deux autres balles dans les genoux. Il était encore en vie mais pas pour longtemps. Selena s’approcha et entendit la voie du parfait inconnu…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-dark-kingdom.forumactif.fr/forum.htm
Cho'Ko
Admin
Admin
Cho'Ko

Masculin
Nombre de messages : 258
Age : 28
Date d'inscription : 10/01/2009

Feuille de personnage
Personnage: Alexandre Tork
Caste: Neutre

Dans la rue Empty
MessageSujet: Re: Dans la rue   Dans la rue EmptyDim 25 Jan - 22:29

- Tu es un homme mort ! Dit il à l'intention d'Alexandre en baissant lentement le bras vers lui afin de le mettre en joue avec son arme...
L'homme en question regarda l'arme avec fatalité, se demandant si son heure allait arriver. Il ferma les yeux. Un coup de feu retenti, puis deux autres. Alexandre se senti tout bizarre...
C'est donc ça être mort? Ne pas ressentir la douleur ?
Tout ses muscles étaient contractés. Un frisson le parcouru tout le long du dos. Puis il ouvrit les yeux. Et découvrit le corps de son adversaire au sol, nageant dans son propre sang.

Cet idiot ce serait tiré dessus ? Pensa Alexandre encore sous le choc avant de réaliser qu'il était en vie et qu'une superbe femme aux long cheveux noirs avançait, une arme à feu encore fumante entre les mains. Alexandre passa au stade d'incompréhension à un stade joyeux, il était en vie et il savait pourquoi.

On peut dire que je l'ai échappé belle hein ! Dit L'homme d'un ton enjoué. Merci beaucoup, je m'appelle Alexandre Tork et suis votre débiteur, demandez moi se que vous désirez et je ferai dans la mesure du possible.

L'homme rangea son sabre. Et adressa un sourire à l'inconnu qui lui faisait face. D'après ça tenu vestimentaire, elle appartenait surement aux punk, mais on est plus sûr de rien de nos jours.

_________________
Personnage: Alexandre Tork
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkness

Darkness

Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 26
Date d'inscription : 18/01/2009

Feuille de personnage
Personnage: Selena Kens
Caste: Punk

Dans la rue Empty
MessageSujet: Re: Dans la rue   Dans la rue EmptyMar 27 Jan - 19:36

    La vie humaine ne tient décidément donc qu’à peu de chose, un fils invisible qui peut par une simple balle à l’allure inoffensive brisé un cercle immuable. La jeune femme n’eut aucun remord à appuyer sur la gâchette, comme une vieille habitude si simple à reprendre, avant l’assassina de Joël, elle n’avait pas touché à son arme depuis des mois. Un désir de continuer affecta sa pensée et deux balles de plus partirent alors que la première avait déjà atteint son but, le brasier de la vie. La trajectoire des deux cadettes était incertaines pourtant elles finirent dans les genoux du gangstas qui rendait son dernier souffle. Heureusement pour lui, il n’avait pas trop souffert enfin le supposait elle, la mort ainsi que la vie cache bien des mystères. Elle s’avança, l’arme toujours en main, fumante de la terrible besogne qu’elle venait d’accomplir. Elle la gardait toujours en main ne sachant quel comportement adopterait cette homme aux cheveux châtains et à la barbe naissante à la vue d’un meurtre de sang froid, son visage était celui d’un individus perdu avant de devenir quelqu’un de joyeux, qui de plus parlait trop, peut être à cause du soulagement de ne pas être mort. Selena ne fit pas plus attention aux paroles de l’homme, elle avait encore une mission à accomplir et ce n’était pas lui qui l’en empêcherait.
    Elle s’agenouilla prêt du cadavre, sortit de sa botte son couteau papillon, en un mouvement rapide il fut ouvert et alla déchirer le t-shirt bouffant de son propriétaire. Selena avait horreur de se genre de tenue qui rend un individus tout à fait potable à l’état de primate se dandinant avec un ai supérieur. Un sourire sadique s’afficha sur le visage d’habitude calme de la jeune femme, le tatouage était bel et bien là.


    *Et une besogne en moins*pensa t’elle avant d’adresser un regard interrogateur au seul être vivant qui restait à ces cotés.
    « Vous a-t-il blessé ? » demanda t’elle avant de se concentrer sur le cadavre.

    Selena n’avait jamais contempler un corps d’adolescent aussi détruit, des côtes a première vue fêlés dans un combat ressent, des cicatrices béantes certaines rouvertes à cause du combat avec l’homme au katana. Elle se conforta dans l’idée que lui avoir donné la mort était finalement une bonne chose et il serait mort dans quelques temps s’il ne s’était pas soigné rapidement. L’aigle arrachant la tête du serpent attendait son départ du corps, pourtant la jeune femme hésitait, c’était la première fois qu’elle devait faire ce genre de chirurgie et l’idée de découper un humain comme un bout de viande lui fit avoir un haut le cœur. Elle se ressaisit et essayant d’imaginer son pire ennemi, elle enfonça la larme entre les côtes, le sang sortit aussitôt de la plaie qui ne fit que s’élargir au passage du couteau. Elle dut s’y reprendre plusieurs fois pour qu’enfin la chair se décolle des os et que le trophée arrive entre ses mains. Maintenant en possession de la preuve de la mort de sa proie, elle n’aurait plus qu’à le remettre à ses supérieurs qui concluront l’affaire. Elle sortit un mouchoir de sa poche et pliant la chair en quatre de son autre main, le posa dessus et l’empaqueta avant de le ranger dans son étuis de pistolet, lui resterait dans sa main jusqu’à ce qu’elle sache qui était cet homme qui observait la scène. Elle se leva et se planta devant lui, l’arme pointée sur le torse. Son regard noir se plongea dans ceux de son interlocuteur, elle donna un petit à-coup avec son arme avant de demander avec une certaine sérénité bien que les images de la découpe soient encore fraîches dans sa mémoire.

    « Alors mon beau, que faisais tu ici en si mauvaise compagnie ? Serais tu un Gangsta ou un autre ennemi des punks ? »

    Elle ne croyait pas qu’il soit un ennemi pour elle, il aurait pu déjà la tuer lorsqu’elle prélevait le tatouage du corps, pourtant il n’avait pas bougé, ou sinon elle ne l’avait pas remarqué. Avec son katana il aurait pu la décapiter pourtant il n’avait rien fait. Elle ne savait pas dans quelle classe le ranger et c’était ça qui la dérangeait le plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-dark-kingdom.forumactif.fr/forum.htm
Cho'Ko
Admin
Admin
Cho'Ko

Masculin
Nombre de messages : 258
Age : 28
Date d'inscription : 10/01/2009

Feuille de personnage
Personnage: Alexandre Tork
Caste: Neutre

Dans la rue Empty
MessageSujet: Re: Dans la rue   Dans la rue EmptyMer 28 Jan - 20:24

Toujours souriant, l'homme regardait l'inconnue qui ne lui avait pas répondu et s'agenouillait à présent à côté du cadavre.
Elle plongea la main dans sa botte et en sorti un couteau qu'elle ouvrit d'un mouvement du poignet, la taille de la lame ne dépassait pas la taille du manche. Elle déchira le T-shirt de l'homme au sol. Elle eut soudain une mine réjouit. Alexandre s'approcha pour mieux voir, un tatouage en forme de serpent dévorant un rapace apparaissait visiblement sur le dos du gangsta.
La femme se tourna vers lui.

« Vous a-t-il blessé ? » demanda-t-elle.
L'homme ouvrit la bouche pour répondre, mais l'inconnue reprenait déjà sa besogne, aussi préféra-t-il se taire et observer la suite.

°Plutôt distraite... ou complètement absorbée par ce qu'elle fait...° Pensa l'homme.

Il fit quelques pas et s'adossa à un muret, jetant un coup d'oeil circulaire à se qui l'entourait.

°Plus un signe de vie, étrange... Ils étaient pourtant une bonne poignée..°

Un bruit étrange, attira son attention au sol. La femme découpait à présent dans la peau de l'homme. Elle fit une grimace et enfonça plus profondément le couteau dans la plaie. Le sang s'en échappait avec le même mouvement ample que celui du chocolat fondu qui passe de la casserole bouillante au moule à gâteau, sauf que le sang venait de l'intérieur du moule à gâteau.

Quelques coups de couteau plus tard, la jeune femme tenait entre ses mains un lambeau de peau avec le tatouage de l'homme. Elle sortit un mouchoir de sa poche et pliant la chair en quatre de son autre main, le posa dessus et l’empaqueta avant de le ranger dans son étuis de pistolet.
Mais ce dernier était toujours dans sa main. Elle se leva enfin et se planta devant lui. Elle appuya son arme contre le torse d'Alexandre et prit la parole en le regardant droit dans les yeux.

« Alors mon beau, que faisais tu ici en si mauvaise compagnie ? Serais tu un Gangsta ou un autre ennemi des punks ? »


Alexandre fut surpris par la question.

Bien sûr que non. Je ne suis ni l'un ni l'autre, je n'ai aucun intérêt particulier pour l'une de ses castes. Je me trouvait ici car je cherche à faire respecter l'ordre dans ses rues. Il se trouve que ses gangsta ne respectaient rien du tout et cherchaient le combat.


La femme avait toujours son flingue pointé sur lui mais ne semblait pas sur le point de s'en servir. Bien qu'Alexandre ne doutait pas qu'en cas de faux mouvement de sa part elle n'hésiterait pas.
Cette fois ci, elle semblait l'écouter, aussi il reprit son souffle et se présenta.

Je m'appelle Alexandre Tork, merci de m'avoir sauvé la vie. J'aurai pu m'en sortir s'il n'avait pas eut d'arme à feu, mais la les seconde était précieuse votre timing était parfait. Vous étiez là depuis le début ou bien ... ?


Sans vraiment savoir pourquoi, il ne préféra pas réitérer la proposition faite quelques minutes plus tôt. Repensant au fait que son katana n'avait rien pu faire contre une arme à feu, il décida qu'il allait prendre celle du gangsta mort. Mais pour l'instant il éviter d'avoir un geste déplacé et restant appuyé contre le mur attendait une réaction de la part de son interlocutrice.

_________________
Personnage: Alexandre Tork
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cho'Ko
Admin
Admin
Cho'Ko

Masculin
Nombre de messages : 258
Age : 28
Date d'inscription : 10/01/2009

Feuille de personnage
Personnage: Alexandre Tork
Caste: Neutre

Dans la rue Empty
MessageSujet: Re: Dans la rue   Dans la rue EmptyMar 30 Juin - 10:50

De longues minutes s'écoulèrent...
La femme face à lui fit quelque pas en arrière. Puis baissa son arme. Elle se tourna lentement et reparti par où elle était arrivée.
Alexandre mit un temps avant de réagir.

- Attendez ! Vous allez où Comme ça ?

Elle allez tourner au coin d'une ruelle, sans faire attention à lui.

- Vous n'avez même pas répondu à ma question ! S'exclama l'homme en se lançant à sa poursuite.


°Mais elle est pas possible celle là !°


Il déboula sur la ruelle et s'arrêta jambes écartés et la main gauche apposé sur un immeuble. Il voulait interpeller à nouveau la jeune fille.

- Disparue ? Mais... où est-elle ?


Lâchant un juron, Alexandre retourna sur la scène du crime. Là, il ramassa l'arme du gangsta comme il avait prévus de le faire. Il se mit alors à examiner l'arme afin de comprendre son fonctionnement et de savoir combien de balle elle contenait. Le contact de l'arme dans sa main était froid. Il la retourna et entendis un déclic... le coup parti...

- Ouuarg !

La balle était passée à quelques cheveux de sa tête. Alexandre décida de finalement laisser l'arme où elle était et de continuer sa petite virée armé de son unique katana. C'est ainsi qu'il s'enfonça plus loin dans les profondeurs de la ville....

_________________
Personnage: Alexandre Tork


Dernière édition par Cho'Ko le Mar 14 Juil - 16:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Dans la rue Empty
MessageSujet: Re: Dans la rue   Dans la rue Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans la rue
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le moon est dans Wakfu :p
» [Lego] Besoin d'aide pour se situer dans les nouveautés
» Devenir Receleur dans les RR, possible ?
» Casting de théatreux dans une cave enfumée
» Dans l’attente d’un rendez-vous officiel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Après la Fin | RPG |  :: La Ville :: Le centre-ville :: Les habitations-
Sauter vers: